Accueil > Manifestation > Communiqué: Le conseil exécutif de la Ville de Montréal est imputable

Communiqué: Le conseil exécutif de la Ville de Montréal est imputable

Le Maire

Maire et mafia…

Montréal, le 16 octobre 2012

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

LE CONSEIL EXÉCUTIF DE LA VILLE DE MONTRÉAL EST IMPUTABLE

Le lundi 22 octobre 2012, le Mouvement du 24 septembre appelle à une veillée funèbre aux chandelles, en mémoire de la démocratie municipale tuée par la cupidité, le gain facile, la corruption et la collusion. Nous vous convions à 18h30 près de la fontaine à côté de l’hôtel de ville de Montréal pendant le conseil municipal, instance décisionnelle de la Ville de Montréal.

Nous demandons la démission du maire Tremblay.

L’annonce probable à venir que le maire Tremblay ne se représentera pas aux élections municipales prévues le 4 novembre 2013 ne sera pas suffisante pour taire notre indignation.

Nous tenons le conseil exécutif de la ville de Montréal premier responsable de la situation de chaos dans l’administration municipale de la ville de Montréal.

Nous demandons aux membres du comité exécutif du conseil de ville de Montréal, particulièrement à Monsieur Micheal Applebaum Président du comité exécutif, ainsi que messieurs Alan Desousa et Richard Deschamps, vice-présidents de nous expliquer la raison pour laquelle la décision a été prise de continuer d’octroyer des contrats à des entreprises aux pratiques à l’éthique pour le moins douteuses.

Nous vous demandons de rendre des comptes immédiatement sur la source de financement de votre parti, Union Montréal.

Nous demandons également aux autres membres du conseil exécutif, soit madame Manon Barbe, monsieur Michel Bissonnet, madame Jocelyn Ann Campbell, monsieur Gilles Deguire, madame Mary Deros, monsieur Claude Trudel et madame Helen Fotopulos de faire preuve de courage politique.

Votre silence vous fait complice de la collusion.

Nous en avons assez.

Agissez !

Le Mouvement du 24 septembre est né de la volonté des citoyennes et des citoyens de se réapproprier leurs institutions démocratiques. Ce mouvement avait d’abord pour mandat d’exiger la tenue d’une commission d’enquête sur la corruption et la collusion dans l’attribution de contrats en construction.   Il avait mis ses activités en veille lorsque Jean Charest, alors premier ministre du Québec, avait cédé aux pressions venant de toutes parts pour la création d’une véritable commission d’enquête. Le mouvement reprend sa mobilisation suite aux révélations de la commission Charbonneau.

Blogue du Mouvement: mvt24sept.wordpress.com/

-30-

Publicités
Catégories :Manifestation Étiquettes :
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :